Le lendemain de la fête du Ramadan 2016 à Bingoro.

Une succession de danses
. Humm il faut voir la prouesse des jumeaux tapeurs de MASSATIA, quelle classe
C'est tout simplement fantastique

Carte de Bingoro - Sagoura

  • Seguela - Route de Man

  • Sifie - Route de Man

  • De Tala - Bingoro Sagoura

SITUATION EXCEPTIONNELLE

Situation Géographique

Coordonnées GPS  ( Benkoro 7.8371849,-7.0361256,6725)

Pour la personne qui n'est jamais allée à Bingoro, nous allons vous accompagner pour découvrir de dernier peuple worodougou sur l'axe Séguéla - Man.

  • Une fois à Séguéla, la capitale du Worodougou démandez la route de Man.
  • Après environ 20-40 minutes de trajets, vous êtes à Sifié carrefour de l'axe Touba-Séguéla et de Man-Séguéla.
  • Prennez la route de gauche, celle qui vous mène vers Man, la capitale des 18 montagnes.
  • Vous dépassez Dianfé, Gbélo, Tala, Kamalo puis Lahoua.
  • Apres Lahoua, plus rien ne vous sépare du village de la fraternité, et oui vous êtes à Bingoro. L'entrée illuminée par deux villas à votre gauche avec des toits rouges vifs.
  • A votre droite, se dresse une antenne de rélais GSM, et c'est la cours du Chef de village. 

Bingoro est le dernier village du peuple Worodougou, département de Séguéla en allant à Man. Ce site internet se veut une vitrine de présentation de Bingoro et aussi les actions entreprises par ses filles et fils pour son developpement.

Bingoro s'étend sur une superficie de presque 60 km2 allant de la rivière entre Lahoua et Bingoro jusqu'au fleuve sassandra (bac) à une distance de 15 kms. De la rivière entre sagoura au sud au fleuve plus au nord, nous avons une distance équivalent à 4 kms.

Cadre idéal de repos et de randonnée à travers la partie de savane arborée, sur les flancs de la montagne Dékuoh et de son lac, sur les bords du fleuve Sassandra ou l'on peut pêcher à volonté le fameux capitaine d'eau douce, le visiteur aura l'embarras du choix dans une atmosphère non polluée.

Le fleuve Sassandra - Frontière Naturelle entre le Worodougou et la région des 18 montagnes

LA FORET

Bingoro est située entre la savane arborée et le début de la forêt qui va vers Man à l'ouest et la région de Vavoua au sud.

Cette position favorise Bingoro en ce sens qu'on y trouvait (avant les crises) de la forêt dense et une savane tres arborée. Toutes les cultures sont possibles sur les terres de la fraternité. Le coté sud du fleuve est un grand bafond pouvant facilement atteindre plusieurs km2 propices à la culture du riz, du mais et toutes cultures ayant un fort besoin en eau.

Bingoro mon village, n'attends que vous pour initier des projets d'envergure et permettre à Bingoro de figurer parmi les villages qui ont l'ambition de l'emergence.

Une vie de la foret de Bingoro

LE TOURISME

Un cadre idéal de tourisme 

Vous êtes un amoureux de la nature, pourquoi ne pas tenter l'aventure de Bingoro mon village ?

Pour un tourisme écologique, Bingoro mon village vous offre ce dont vous avez rêvé.

La forêt, le fleuve, la savane arborée, le lac et la montagne Dékuoh, la culture et enfin les Bingorokas vous ouvre les portes de la fraternité.

Faites un tour, vous allez adorer !!

Une vue de la montagne Dekuoh

LA CULTURE

Une chance inouïe pour Bingoro mon village c'est d'être une frontière naturelle entre deux (2) grandes régions de la Cote d'Ivoire la région du Worodougou et celle des 18 Montagnes.

Cette situation a permis à la population de Bingoro mon village de développer son style culturel qui fait sa particularité.

Vous retrouverez dans les grandes occasions de quoi vous réjouir a Bingoro mon village !

- Le Madouho, importée de la grande région du Bèreh principalement de Mankono par les élèves partis étudier le Coran, et devenue une pratique courante dans le Worodougou, le Madouho consiste à psalmodier le coran en chanson liturgique très dansante agrémentée de grelots. 

- Sagbo, Masque de jeunes gens qui sort spécialement dans les périodes de grandes sécheresses afin de punir les personnes qui laissent les feux dans les foyers traditionnels et éviter ainsi les incendies et autres feux de brousse.

-Djouanigbè, la particularité de cette danse réside en la capacité exceptionnelle de son couple de danseur masqués. Très habiles, ils sortent après les récoltes afin de permettre aux populations de se remettre des durs labeurs.

- Krodoh, pratiquée généralement par des jeunes filles, cette danse qui marque aussi la fin des récoltes permet aux jeunes filles de s’initier à la danse très rythmées. Elles sont formées par leurs grandes sœurs ou souvent leurs mères au milieu de la scène.

- Panthère, danse importée des peuples Gnaboua et Wouébé, Bingoro mon village est le 3 éme village à posséder ce masque majestueux. Souvent au nombre de 3, la panthère male, femelle et leur petit sont une attraction qu’on ne se lasse jamais de voir. Douée de capacité à détecter et décourager les personnes de mauvaises intentions, chaque apparition de la panthère est un spectacle de grâce.

- Djémédézawa, ce nom en Worodougou veut simplement dire 3 tam-tams. Il s’agit d’une danse de jumeaux et leur jeune frère qui tapent à la fois sur 3 tam-tam et chantent pour égailler la population. Devenus tapeurs après leur père qui a vécu dans la région de Touba d’où il a appris et ramener ce tam-tam avec lui dans son village, ces jeunes gens sont invités dans toute la région du Worodougou pour apporter leur savoir-faire.

-Kpass, Danse de la jeunesse faite de tam-tam et de chansons. Elle s'apparente au style zouglou très prisées en Cote d'Ivoire à travers ses chansons, la mélodie et la vivacité de ses pas.

-Sougoubè-Sougoubè, de la célèbre cantatrice Sièssehi, le nom de la danse peut se traduire en « Danse comme tu peux, tout va avec ». Sièssehi de son nom Coulibaly Notin, à la voix exceptionnelle a traversé le temps pour être un porte flambeau de la musique Worodougou. Des Galliets, Naby Dosso et plusieurs autres artistes ont interprété ses chansons.

- Le Mahouloud, célébration islamique de la naissance du prophète (pssl), cette cérémonie est le moment choisi par les filles et fils de Bingoro mon village pour voir les parents. Ils arrivent par cars de tous les quatre coins du pays pour venir fêter le Mahouloud et voir les parents afin de bénéficier encore et encore de leurs conseils et bénédictions. C'est une occasion très festive avec de la bouffe à gogo !.

 

Eh oui, tout cela vous attend à  Bingoro, demandez et vous serez servi !!

La fameuse danse du nom de sa chanteuse SIESSEHI

Un bout de la danse de la panthere

OPPORTUNITÉ D'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE

Avec plus de 80% de zones forestieres non exploitées, nous vous attendons pour vous accompagner conformenent aux textes en vigeur dans l'Etat de la Cote d'Ivoire.

 

L'exemple est donné ici par le Président de la MUDEB avec sa plantation de poivre.

Une plantation de Poivre